Merci au radio club de Sevran d’avoir mis en ligne un compte rendu sur la conférence sur le CPL organisé par F5KKD et animé par F1PLX, le 11 mai 2007. A suivre également la discussion sur le CPL dans le groupe fr.rec.radio.

La technologie de courant porteur en ligne permet en se branchant sur une simple prise de courant 220v, de se connecter au réseau Internet. Tout le problème vient du fait que le CPL utilise des fréquences radio pour transmettre le signal internet, ces mêmes fréquences étant fortement génératrices d’interférences et de QRM.

Ce phénomène d’interférences touche les bandes radio amateurs mais pas uniquement : bandes armée, bande aéronautique, etc. et d’une manière générale toutes les fréquences radios comprises de 2 à 36 Mhz.

A l’inverse et c’est la découverte récente du radioamateur K4GVT : les communications radioamateurs réalisées à proximité d’une ligne de courant porteur, peuvent faire chuter le débit de la connexion internet en bout de chaîne du coté de l’utilisateur d’une ligne CPL.

La fibre optique semble être une meilleur voie d’avenir pour le développement du très haut débit et il nous reste à espérer qu’elle arrivera bien à supplanter la technologie polluante CPL à terme.

Pour autant rien n’est gagné, l’Europe en février 2007 a financé le projet Opera, pour 9 millions d’euros pour le développement du CPL dans 11 pays d’europe, et sans compter les projets du coté d’EDF et de la SNCF, qui disposent tous les 2 d’un réseau déjà bien implanté et qu’ils ne sont pas prêts d’abandonner pour de la fibre…

Exemple de QRM, 1er contact sans CPL, les autres avec CPL :

Reportage sur l’action contre le CPL des radioamateurs aux US :

Trouvé sur Radionet.