Devenir SWL des bandes amateurs

Petit exposé sous forme de questions/réponses

Cet exposé s’adresse en particulier à celui ou ceux qui désirent débuter dans les ondes-courtes et devenir SWL,

Question 1, Alors voila, je suis un jeune qui m’interesse à la radio, je n’y connais rien et j’ai entendu dire qu’on pouvait devenir SWL et qu’est-ce que cela veut dire ?

Réponse : SWL est l’abréviation Anglaise de Short-Waves-Listener qui veut dire écouteur d’ondes courtes tout simplement. Les SWL sont donc des personnes qui écoute les bandes de fréquences comprises entre 3 et 30 Mhz.

Question 2, Comment je fait alors pour devenir SWL ? et ou m’adressé ?

Réponse : Déjas il te faut dans un premier temp t’équiper d’un poste radio, tout dépend de ce que tu veut faire exactement, mais on y reviendra plus loin. Ensuite devenir SWL c’est très simple, il n’y à pas besoin à priori d’avoir de connaissances techniques très poussées, tout dépend la aussi de ce que tu souhaite faire.

Question 3, Faut’il avoir une licence ou passé un examen pour etre SWL ?

Réponse : Bien sure que non, il fut un temp ou le CSA distribuait des identifiants aux SWL mais si tu désire devenir SWL des bandes amateur tu à alors besoin d’un identifiant que l’association nationale des radioamateurs te délivrera, j’en parlerais plus loin, afin que tu soit reconnu par l’ensemble des radioamateurs, mais si tu veut etre juste SWL en radiodiffusion tu n’en à pas besoin.

Question 4, Justement je crois comprendre alors qu’il y à plusieures sortes de SWL c’est ça ?

Réponse : Correct, tu as des SWL qui écoute tout, d’autres qui sont spécialisés dans un certain type d’écoute, par exemple la radiodiffusion, les ondes marines, etc … moi par exemple je me suis spécialisé dans l’écoute des bandes radioamateurs à longue distance, c’est ce qui m’interesse le plus, le reste j’aime pas trop.

Question 5, Oui ok, moi ce qui m’interresse c’est les radioamateurs, je peut les écouter ?

Réponse : Bien sur que oui et c’est justement la que ça devient interessant, en écoutant les radioamateurs tu va découvrir un monde surprenant ou 24 heures sur 24 tu aura toujours quelqu’un sur les ondes-courtes, en plus de ça, l’écoute des bandes radioamateurs c’est génial, c’est comme l’école, tu apprend plein de choses et dans divers domaines de la technique, de la science, de la radioélectricité, etc … on y reviendra la aussi plus loin. Le radioamateurisme c’est un exellent moyen pour se forger un caractère si je puis m’exprimer ainsi, pour faire simple tu va au fil du temp avoir aquis une expérience.

Question 6, OK super je comprend mieux, mais alors ça doit etre super cher non ? faut avoir beaucoup de matériel ?

Réponse: Mais non, tu n’a pas besoin de t’embeter à avoir un tas d’appareils qui de tout de façon ne te serviront à rien du tout, non, ce qu’il te faut c’est un récepteur simple avec la SSB c’est à dire la bande latérale unique, c’est ce qui permet aux radioamateurs de communiqué à longue distance.

Question 7, Oui mais j’ai un budget limité et donc je ne peut pas investir pour le moment dans du matériel tout neuf, comment je fait, y en à d’occasion ?

Réponse : Mais oui et d’ailleur c’est justement la, la question, d’abord tu peut t’acheter un recepteur de trafic pour pas trop cher et d’occasion, pour cela il te faut consulter les petites annonces radioamateur, chaque jours il y a des annonces diverses, tu trouvera un poste radio entre 100 et 300 euros. sinon il y a les récepteurs que l’on trouve un peut partout dans les magasins spécialisés mais il te faut en choisir un avec la SSB, pense-y c’est important, tu as par exemple un ATS-909 qui est très bien pour débuter en ondes-courtes, ensuite tu peut toujour investir dans un recepteur de trafic, exemple un Icom IC-R75, tout dépend la aussi de ton budjet et combien tu veut mettre.

Question 8, oui pour le poste ok mais il faut aussi une antenne ? Réponse, bah oui il te faut une antenne, mais la tu n’a pas besoin d’en acheter une, si tu sais te servir de tes doigts et que tu est débrouillard tu trouvera chez le quincallier de ta ville tout ce qu’il te faut pour réalisé une antenne.

Question 9, Oui je veut bien me fabriqué une antenne mais je fait comment je n’ y connais rien moi ?

Réponse : super simple, fouille chez toi dans ton grenier, ou dans ton garage, tu dois surement avoir des bout de fil électrique qui trainent à quelque part, tu en prend un bout, sinon va chez ton quincallier, achete par exemple 10 mètres de fil de cuivre de 2,5 mm carré gainé et tu as une antenne, tu as qu’a l’a clippée sur ton poste, si tu as un poste traditionnel, ou alors si tu as un récepteur de trafic il te faut un balun ou une boite d’accord, mais fait simple dans un premier temp.

Question 10, Bon la je comprend mieux, admettons j’ai mon poste, mon antenne installée sur mon poste, j’allume et je fait quoi maintenant ?

Réponse : Et bien déjas il te faut apprendre tes fréquences radioamateurs, c’est à dire que les radioamateurs ils émettent sur des bandes de fréquences qui leur sont alloués, je te conseil d’ailleur de télécharger un petit manuel avec les codes, préfixes, fréquences etc …. tu va sur internet tu trouvera tout ça. Ensuite et bien tu imprime un tableau avec les diverses bandes radioamateurs correspondant en longueures d’ondes, tu l’affiche devant toi et tu les apprend par coeur, c’est facile les bandes radioamateurs en mégahertz sont les suivantes 1.8 3.5 7 10 14 18 21 24.9 28 et 29 Mhz. Les radioamateurs parlent souvent en longueure d’ondes, par exemple pour dire je vais sur 7 Mhz, ils disent, je vais sur 40 mètres.

Question 11, ok, alors je selectionne une bande et je cherche les radioamateurs, mais y en a qui parlent en Russe, d’autres en Javanais, je ne comprend pas ?

Réponse : Bah pour commençer ton activitée de SWL, commence par écouter des stations Françaises, en principe tu en à tout les jours sur la bande des 7 Mhz, je te conseil d’ailleur de commençer par cette bande, tu arrivera à capté une station radioamateur en France assez facilement, il te faut les « débusqués » c’est à dire trouver le moment et la fréquence ou il y a un contact entre 2 radioamateurs situés en France.

Question 12, Yes ! super ça, bon j’entend 2 radioamateurs qui parlent, j’aimerais bien faire comme toi, avoir un souvenir de ce contact, ils peuvent m’écrire ?

Réponse: Y à interet meme, si tu leur envoie une petite carte, alors ils doivent t’envoyer la leur, pour cela, et si tu as ton identifiant de SWL, tu peut leur envoyer ta carte, via le bureau, ou alors en direct, ça c’est toi qui vois, je te conseillerais plutôt la première solution qui est moin onéreuse car le direct si tu en envoie beaucoup ça va te coûté relativement cher.

Question 13, Oui mais j’ai pas encore mon identifiant, je fait comment la ?

Réponse : En fait tu dois etre membre de l’association nationale des radioamateurs de France qui s’appelle le REF-Union, tu à toutes les infos sur internet, tu prend une adhésion à l’année comme ça tu peut utilisé le QSL bureau et envoyer tes cartes, ce service est gratuit tu paye juste le prix d’un paquet pour la France, meme si tu envoie des cartes à l’étranger.

 Question 14, Ok j’ai compris, donc avec mon numéro je peut envoyer mes QSL, mais on peut en envoyer combien ?

Réponse : Bah c’est en fonction de ce que tu à fait, c’est a dire si par exemple dans la semaine tu as une centaine de cartes tu peut les envoyés, n’attend pas d’en avoir un millier, meme si tu en as une dixaine tu peut les envoyées, par contre il te faut classé tes cartes par ordre alphabétique, par exemple les stations F1 tu les met avant les F4, etc.. sinon c’est pas très raisonnable si tu les mélange, pense qu’il y à des bénévoles au REF-union qui vont ranger tes cartes dans des casiers à destination de tout les départements Français, et ils ont des milliers de cartes à trié chaque mois. pense-y.

Question 15, ok , Je vois que sur le site de la gallerie des QSL et meme sur ton site, tu as un sacré paquet de QSL que tu as reçue du monde entier, est-ce que moi aussi je peut avoir pareil ?

Réponse : Bien sur, bon apres il y à l’expérience, moi ça fait des années que je suis SWL et que j’envoie des QSL un peut partout, mais au début j’envoyais pas beaucoup de cartes, mais avec le temp je me suis perfectionné au DX et après c’est question d’habitude. Ensuite il faut des années et des années pour avoir les quatres coins du monde, c’est pas facile tu verra, mème avec de l’expérience en écoute et la maitrise j’ai encore quelques pays qu’il me manque et que je n’ai jamais entendu sur les ondes-courtes, par exemple la Korée du Nord qui est le préfixe P5, je ne l’ai jamais entendu, donc je l’a recherche en vaint ! il y a aussi quelques îles et térritoires aussi.

Question 16, A propos de QSL, je n’en ai pas encore à mon nom, je fait comment ?

Réponse : Ah oui, si tu veut confirmer tes écoutes, alors il te faut des cartes QSL à ton nom et ton identifiant, alors si dans un premier temp tu veut à tout pris commençer les envois et que tu n’a pas de QSL, en attendant de recevoir ton colis, tu peut très bien acheter quelques cartes postales et tu note scrupuleusement tout ce qu’il doit etre mentionnée sur une QSL, je te conseil aussi de te faire imprimer un tampon encreur, celui-ci va te servir pour tamponné tes envelloppes si tu en envoie via direct et meme, si tu envoie des cartes postales, maintenant je te conseil vivement d’en faire imprimé, évite d’aller chez un imprimeur tu va les payé trop cher et l’imprimeur n’est pas spécialisé dans ce genre d’impression, fait les imprimées chez un radioamateur dont c’est son métier, évite la France, trop cher aussi, fait comme moi, contacte un imprimeur des pays de l’Est, pour quelques dixaines d’euros tu aura des QSL très bien faites et à ton image, bon le délais est assez long, il faut compter environ 1 mois pour reçevoir tes QSL chez toi, mais ça vaut le coup. Actuellement j’en ai en attente d’impression chez un imprimeur de Bulgarie, tu as la liste sur le forum.

Question 17, Sur ma QSL je marque quoi ?

Réponse: Alors c’est hyper important, pense que ta QSL c’est ton image, c’est aussi ta carte de visite perso, soigne-la, essais de faire une belle QSL qui représente par exemple ta région, oubien ce que tu aime, évite des choses superflues, par exemple des images qui n’ont rien à voir avec le radioamateurisme ou la radio d’une manière générale. Evite aussi de trop la chargée, de mettre plein de photos, des logos en tout genre, 3 pas plus, et 2 photos pas plus si tu fait faire imprimé une QSL photo, sinon la standart, et bien tu fait une QSL simple avec tes coordonnées, ton identifiant SWL, pense à noté aussi tes conditions de trafic, tu peut ajouter un déssin de France pour montrer d’ou provient la QSL, un logo avec une antenne, un poste, ton association. En fait, une QSL doit montré d’ou elle provient sans chercher à savoir, l’indicatif et le nom du pays doit etre écris noir sur blanc, je veut dire par la que cela doit etre visible. Pense à celui qui va recevoir ta carte, il va se faire une image de toi, si ta QSL est soignée, et bien il aura envie de te répondre, si tu envoie juste un bout de papier et bien tu risque de ne pas avoir de réponses. IMPORTANT : sur ta QSL pense à marqué cette mention : Votre QSO avec : ….. oubien confirmation de votre QSO avec : …. et tu note le ou les indicatifs de celui ou ceux que tu as entendu avec la station que tu as capté, sans cela, la QSL est conciderée comme nulle et n’a aucune valeure.

Question 18, dois-je attendre longtemp pour recevoir mes premieres QSL ?

Réponse : Et bien cela dépend de beaucoup de choses, au début c’est long, il faut attendre effectivement plusieurs mois, important aussi, quant tu envoie des QSL via bureau, tu recevra via bureau, mais pour que tu ai tes QSL chez toi il te faudra par contre envoyé des envelloppes timbrées libellées à ton nom et adresse afin que le QSL-Manager de ton département te les envoie chez toi, sinon, tu va au radioclub de ton coin et tu les fait arrivées la-bas, pense alors 1 ou 2 fois par mois d’y aller faire un tour, sinon, si tu habite loin d’un radioclub et bien je te conseil alors la premiere solution, envoie des envelloppes suffisement affranchies afin de guarantir l’envoie de tes QSL.

Question 19, A propos de QSL, quant je vais en avoir plein, il faut les classées ?

Réponse : oui, tu peut les classées soit par pays, soit par préfixes etc … moi j’achete des albums photos dans les supermarchés de ma ville, ça coûte 2 euros, voir 3 euros un album de 96 QSL que tu peut rangé soigneusement, pense à les protegées, tes QSL c’est ta récompense à toutes ces heures que tu aura passé devant la radio, une QSL est également un objet de collection et de souvenirs, certains QSO que tu va écouter, certains vont te marqué, par exemple si tu entend un radioamateur à bord d’un bateau située au bout de l’Amérique du Sud ou bien dans l’océan Pacific, faire un QSO avec un Australien, ça va te marqué certainement, donc quant tu va revoir la QSL tu te rappellera de ce jour ou tu as capté ce bateau, bon des exemple il y en a plein… par exemple en ce qui me concerne moi c’est mon premier indicatif décodé à l’oreille et en télégraphie morse, c’était en Juin de l’an 2000, vers 1 heure du matin sur 28.030 en CW j’ai réussi à décodé HC8N, les îles Gualapagos, et bien ça m’a marqué quant j’ai reçue la QSL, surtout à une heure de la nuit ou j’allais me coucher, mais des exemple comme celui la il y en a plein.

Question 20, Ce doit etre vraiment superbe de voyager de la sorte sans se déplaçer ?

Réponse, Oui bien sur, c’est vraiment une belle façon d’apprendre la géographie du monde, la culture des pays, sache que sur les ondes-courtes radioamateurs tu a une multitude de pays que tu peut entendre et meme si tu parle pas Anglais ou Espagnol et bien tu aura toujours un Français de l’étranger présent sur les ondes.

Question 21, Puis-je devenir ami avec un radioamateur du bout du monde ?

Réponse : Ah que oui, certains radioamateurs sont des type formidables, par exemple après avoir envoyé ta QSL, un jour tu aura une agréable surprise de recevoir en direct en plus de la QSL, une longue lettre avec des photos de l’opérateur et sa famille, des cartes postales, un drapeau en tissu ou bien plein de petites choses, moi par exemple j’ai reçue un jour des USA un atlas des états-unis, une fois j’ai correspondu avec une YL Russe et à chaques anniversaires elle m’envoyait des cartes de Russie, c’est génial, tu peut te faire des amis et pourquoi pas les rencontrer de visu un jour qui sait !

Question 22, En fait le radioamateurisme c’est une aventure humaine ?

Réponse : Bien sur, c’est non seulement une aventure humaine mais un exellent moyen de divertissements culturel et technique, et scientifique. Tu prendra plus de plaisir à écouter les radioamateurs que de regarder une émission ennuyeuse à la boite à grimaces, hi !

Question 23, Alors plus tard je peut passé une licence pour émettre ?

Réponse : Oui, si tu souhaite passer en émission, et parler avec des radioamateurs, il te faut passer un certificat d’opérateur qui est délivré par l’administration, après avoir réussi ton examen tu reçevra par recommandé ta licence avec ton indicatif d’appel, mais tu n’en est pas encore la, écoute les bandes radioamateur, c’est la meilleure école et mieux que des grands discours.

Question 24, Au fait y à t’il des heures pour écouter les radioamateurs ?

Réponse : Effectivement, il y a certaines heures de la journée ou de la nuit qui sont propices à la propagation des ondes, par exemple sur le 7 Mhz si tu veut capter les USA ou les Caraîbes et bien c’est tard le soir ou tôt le matin, alors si tu est courageux en été, le 14 Mhz est assez sympa, car tu peut capter la côte ouest de l’amérique et capter si les conditions sont réunies la ville de Los Angeles par exemple, ou s’il y a des radioamateurs présent en Amérique du Sud à ce moment la, très bien capté le Machu Puchu ou les îles Hawaî, tu aura l’embarra du choix, c’est ça qui est génial mais il faut se lever tôt ou se coucher très tard, mais quoi tes écoutes seront récompensée et ton travail par la QSL et quoi qu’il en soit ça passe aussi sur diverses bandes à certain jours et heures, c’est avec de l’expérience et du doigté que tu y arrivera. En hiver le 3.7 et le 7 Mhz sont ouvert le soir à partir de 22 heures environ, parfois la propagation dure jusqu’a 6 heures du matin, mais la il te faut avoir des oreilles blindées à toutes épreuves car ces bandes la grésille et « crachouille » un peut. Il y a aussi le 28 Mhz qui est passionnant, cette bande en periode d’activitée solaire élevée offres des ouvertures de propagation exeptionnelle, avec une petite antenne tu peut entendre par exemple le Japon en FM ou le Canada.

Dernière question 25, Enfin je suis pret à devenir un SWL, que me conseil tu pour etre « un bon écouteur »?

Réponse : Déjas soit patient, soit ponctuel avec toi-mème, écoute bien les QSO, prend des notes, pose des questions si tu ne comprend pas une chose, et avant de te lançé sur n’importe quelle bande de fréquence pour aller peché du DX, consulte les bulletins et infos DX, abonne toi à divers bulletins, 425 DX news par exemple, ou les nouvelles DX, c’est en Français, fait tout les sites internet qui parle de DX et note les expéditions à venir et en cours, aussi je te conseil le DX-Cluster, disponible sur internet, jette de temp en temp un oeil sur les indications, elles te donneront approximativement l’état de la propagation, et éventuellement une indication sur une station DX qui correspond actuellement. Si tu veut devenir un bon SWL en DX c’est avec le temp et l’expérience uniquement, il y a des radioamateurs qui ont passé directement leur liçence sans faire d’écoute au préalable, et bien, ça se ressent dans leur façon de trafiquer, un bon écouteur sera un bon radioamateur plus tard car il aura aquis l’expérience, surtout au bout de vingt ans d’écoute, ça forge un opérateur.

Et pour finir ce petit exposé, un bon SWL à son casque sur ses oreilles, et avant tout il est à l’écoute aussi bien de jour comme de nuit, à la moindre ouverture de propagation, il est au courant de toutes les expéditions DX, il est aussi un collectionneur de cartes QSL, il est mécontent par exemple quant il reçoie une QSL abimée ou avec des ratures, un SWL est aussi une personne simple qui passe du temp devant son poste parfois dans l’ignorance la plus complete et qui serait pret à rendre service à un radioamateur en difficultée sur les ondes. Un SWL passe toujours le report exact et non des 59 systématique.

Enfin un SWL, c’est un gars formidable qui à comme passion l’écoute des bandes radioamateur pour son simple plaisir de capté le lointain pays sur son poste et avoir un souvenir de ce QSO qu’il à écouter.

73’s de F-11217 Denis et bon trafic à tous.