Dimanche après-midi, je suis en train d’enchaîner les contact avec les américains, j’aime bien, ça fait toujours plaisir. La propagation est bonne sur 20M, je contacte des gars qui utilisent 100W dans un dipôle et des stations mobiles.

Un peu plus tôt, j’avais contacté un OM agé de… 9 ans (je ne sais pas si le terme “Old Man” est approprié, mais Young Man ça fait un peu YMCA) c’était marrant, le jeune Ethan répétait scrupuleusement ce que son OM de père lui soufflait (mais qui passait aussi dans le micro). Dans ces cas là je fais le QSO le plus “calme” possible, en épelant bien mon indicatif, en terminant par “over” etc.. et en glissant quelques anecdotes pour rendre le QSO un peu plus vivant afin que le YM soit fier d’avoir réussi un contact lointain !

Tout à coup, je vois FT5WO (opéré par F4DYW) spotté sur le cluster. J’avais lu l’annonce de son activité sur 14.262 vers 17hTU, là pour le coup il n’est même pas 16H loc et il est sur 14.222… Je termine avec les ricains et je file écouter.

Bazar habituel. Dans le meilleur des cas, des italiens hurlent leur indicatif.. mais généralement on n’a même pas droit à un indicatif entier, juste deux ou trois lettres répétées ad vomitum. Par moment, quelques stations demandent “who is the DX ?”, effectivement comme il n’y a aucun moment de répit, impossible d’entendre FT5WO.

FT5WO sur les iles Crozet

FT5WO sur les iles Crozet - Photo de Marion Dufresne

Pour découvrir la suite du QSO de FT5WO/F1JKJ rendez-vous sur le blog de Laurent : Radioactif!