Le Club des radioamateurs brestois est l’une des associations locales les plus anciennes. Aujourd’hui, une dizaine de passionnésle font vivre.

Fondé en 1921, le Club des radioamateurs brestois (Crab) auniquement suspendu ses activités durant la Seconde Guerre mondiale. L’équipe actuelle, enplus de le pratiquer régulièrement, cherche à transmettre sapassion pour ce loisir trop méconnu.

Un loisir technique

Être radioamateur, c’est pratiquer, en tant que loisir, une activité consistant à établir des liaisons radio avec d’autres radioamateurs dans le monde entier. «Pour être radioamateur, il faut aimer l’expérimentation et les contacts dans le monde entier», précise Philippe Delanney, président de l’association. Les transmissions radio sont également d’une grande utilité lors de catastrophes naturelles détruisant les installations officielles de communication. Les radioamateurs sont d’ailleurs recensés et réquisitionnables par les services de la sécurité civile. Si l’activité est très encadrée, elle demeure tout de même très ludique.

Des projets étonnants

Pour ces bricoleurs, aucun projet n’est trop fou. De la construction d’une antenne parabolique de 8mètres de diamètre permettant de communiquer avec l’Amérique du Sud en se servant de la Lune comme satellite, à l’antenne bricolée en cinq minutes avec des bâtons de ski et des fils électriques, les idées ne manquent pas. Il y a quelques années, ils avaient même communiqué avec la station spatiale internationale (ISS). Un travail pédagogique est réalisé depuis 15 ans lors d’animations dans des écoles avec, par exemple, la construction de postes àgalène. Malgré tout, l’association peine à trouver de nouveaux membres à initier pour leur transmettre cette passion.

Contact: Club radioamateur brestois 6, rue dePen-ar-Créac’h 29200 Brest.
Courriel: f6kpf29@gmail.com