Le nuage de cendres s’éternise dans le ciel européen. Google Earth, webcams et images satellite de la Nasa permettent de suivre le phénomène.
Alors que les autorités laissent espérer une possible réouverture des aéroports, mardi 20 avril, le volcan Eyjafjöll n’en finit plus de cracher son nuage de fumée et de cendres. En attendant une éventuelle accalmie, les internautes peuvent suivre l’évolution de ce phénomène naturel.

Un opérateur islandais, Mila, a installé trois webcams à proximité, pour suivre son activité en temps réel. (Attention, la connexion aux images est parfois un peu lente, voire impossible.)

Par ailleurs, le service d’images satellitaires Google Earth intègre les clichés de l’irruption pris par la Nasa. Ils ont été collectés par le système Modis Rapid Response, qui fournit quotidiennement des images satellite de la Terre. Pour accéder aux photos du nuage de fumée produit par le volcan, l’internaute doit télécharger un fichier .kml disponible sur le blog de Google. Sur Google Earth sont également présentes les images haute définition fournies par GeoEye. Pour les visualiser, il suffit d’activer la couche GeoEye Featured Imagery dans la fenêtre de gauche de l’application.

Le site Radarvirtuel.com permet, lui, de suivre l’extension du nuage de cendres et l’état du trafic aérien. Des vidéos peuvent aussi être regardées sur les sites de partage comme YouTube.
source: 01net.com

Le 12 avril, environ 1 million de personnes provenant de 150 pays ont visité le site de Mila pour voir l’éruption du volcan Eyjafjallajökull.

Mila a réagi rapidement quand l’éruption volcanique a commencée en plaçant des caméras à Hvolsvöllur et à Þórólfsfell, où les visiteurs peuvent suivre en direct l’éruption du volcan. Une autre caméra a été placée à Fimmvörðuháls, à peu près à 2 kms du volcan. La dernière caméra a été installée à Þórsmörk, de sorte qu’il est désormais possible de voir le volcan de tous les côtés.

Mila est une société qui construit et exploite des réseaux de communications en Islande.

Lire la suite sur : RADIOCOM.org