La Cour d’appel de Paris a jugé vendredi 22 juin recevable la requête de l’Association des sans-radio de l’Est parisien. Vous avez peut être déjà constaté le phénomène en prenant en voiture le périphérique Sud vers Porte de Bagnolet. Pratiquement aucunes radios FM ne peut être écoutés à ce passage, mais aussi sur la commune des Lilas, Montreuil, Romainville où les fréquences sont continuellement brouillés depuis 2002. Le responsable des brouillages : Des installations de radiocommunication sur les tours Mercuriales à Bagnolet et une émission à des puissances excessives…

Cartographie des antennes radios sur la région de Bagnolet :

Les Sans radio de l’est parisien

La Cour d’appel de Paris a donc fait un pas important pour l’association et sa demande d’expertise pour faire constater la mauvaise qualité de la réception FM dans cette zone, a indiqué lundi l’association à l’AFP. Cette demande avait tout d’abord été refusez par le tribunal de Bobigny qui l’avait débouté le 6 décembre 2006 et à la demande des trois opérateurs privés (TowerCast, Télédiffusion de France et IDF).

Signez la pétition en ligne de l’association des Sans Radio de l’Est Parisien.

Source : DDM via Thierry VIGNAUD