refuthon

Le REFUTHON est un collectif de radioamateurs en faveur d’une évolution du fonctionnement de notre association nationale le Ref-Union.  Le REFUTHON s’articule autour de 5 points :

# Démocratie : un OM=une voix (y compris par correspondance).
# Communication : un site internet lisible où se trouveront les vraies infos et où les membres pourront s’exprimer.
# Structure : plus simple et plus lisible.
# Tutelle : appuyer plus fortement nos demandes, la France étant à la traîne de toute l’Europe en matière de droits.
# Finances : une cotisation modulable en fonction des options de service choisies par l’adhérent.

La manifeste du REFUTHON (en PDF) :

La manifeste du REFUTHON

Le REFUTHON en 9 points :

1 – Le REFUTHON concerne le REF-UNION.
2 – Le REFUTHON n’est pas une nouvelle association.
3 – Le REFUTHON est un simple collectif de radioamateurs.
4 – Certains REFUTHON sont adhérents au REF-UNION.
5 – Certains REFUTHON ne sont plus adhérents au REF-UNION.
6 – Tous se joindront à l’association nationale, pour lui offrir de nouvelles ressources financières et humaines, dès qu’elle aura transformé :

* sa structure
* ses liens avec les membres
* sa communication
* son budget
* sa gestion

7 – Aucun ne souhaite la disparition de ce qui subsiste du REF né en 1925.
8 – Tous sont déçus par ce REF-Union, né il y a seulement 15 ans.
9 – Tous souhaitent que vous les rejoigniez dans ce mouvement pour essayer de sauver le REF dans l’intérêt des radioamateurs français.

Vous souhaitez maintenant en savoir plus sur les transformations attendues ?

* La structure
Le REF-Union, qui a remplacé le REF en 1994, est une lourde machine administrative inadaptée au rassemblement de quelques milliers de radioamateurs. Les trois principales conséquences de cette erreur stratégique sont la lourdeur des procédures, les coûts de fonctionnement, la démotivation des
adhérents et des acteurs.

Le REF-Union a voulu imiter les différentes couches administratives françaises qui ont résulté de la décentralisation des années 80 et en quelques années la preuve est faite que c’était une erreur.

Le REFUTHON propose un « Nouveau REF » sous la forme d’un retour à un système associatif simplifié et direct, l’adhérent redevenant membre de son association nationale.

* Les liens avec les membres
Les membres sont à nouveau des personnes physiques. Ils s’expriment autant que nécessaire en votant par correspondance. Ils sont informés par le Nouveau REF sans retard ni rétention d’information. Ils sont incités à participer à la vie du Nouveau REF.

* La communication
Le Nouveau REF utilise tous les moyens de son époque pour échanger et faire circuler des informations de tous ordres. Sont concernés : les membres, le grand public et l’administration. Le maintien de la revue imprimée Radio-REF est souhaitable pour diffuser des informations importantes et durables.

* son budget
Le Nouveau REF réorganise ses recettes et ses dépenses dans un souci permanent de bonne gestion. La simplification de sa structure et de ses principes de fonctionnement doivent contribuer à des économies significatives.

Les cotisations doivent absolument favoriser le soutien de l’association par ses membres et réciproquement, ainsi que les nécessités de base. Des prestations supplémentaires seront optionnelles.

* sa gestion
Le Nouveau REF, dans un souci permanent de bonne gestion et d’incitation à la participation, tient ses registres à la disposition de ses membres pour consultation et publie à intervales réguliers l’état de sa situation.

Vous croyez encore que le REF-Union et le REF c’est la même chose ?

Si vous croyez encore cela, c’est malheureusement le signe que vous n’avez pas encore compris comment fonctionne le système REF-Union :

* L’association REF n’existe plus depuis 15 ans, elle est devenue le REF-Union.
* Le REF-Union, c’est uniquement une fédération d’associations départementales et régionales.
* Le REF-Union est géré par un conseil d’administration. Le REF-Union n’est pas géré par ses adhérents.
* Les membres ne sont pas les radioamateurs individuels. Les membres sont uniquement les établissements départementaux, et ceux-ci ne s’expriment que par la voix de leurs présidents.
* Alors, le REF-(Union), c’est vous (les radioamateurs individuels) ?

Bien sûr que non ! Vous n’êtes que les membres d’une association départementale qui a simplement signé une convention annuelle avec le REF-Union.

Dans 99% des cas, c’est le président de votre ED qui s’exprime pour vous, souvent une seule fois par an, et dans au moins 50% des cas, votre président laisse faire cela à un de ses amis !

Vous pensez que tout ceci est incroyable ? Alors relisez donc les statuts et règlement intérieur du REF-Union !

Vous hésitez encore à signer le soutien au REFUTHON ?

Les propositions ne pourront pas être mises en pratique Il y a en effet un risque : celui du poids des habitudes, en particulier au niveau du CA du REF-Union et des CA des établissements départementaux.

Pourtant, l’arrivée de Betty MAGNIN, F6IOC, au poste de présidente, laisse penser que des évolutions importantes sont envisageables à la lecture de ses divers éditoriaux et messages. Or, elle semble parfois manquer de supporters au sein du CA.

Le REFUTHON entend lui manifester le soutien et les encouragements des radioamateurs « de l’extérieur ». Le REFUTHON s’adresse bien entendu aussi à tout responsable du REF-Union, national ou local, qui ne serait pas réfractaire aux changements proposés.

Certains signataires sont surprenants.

En effet. Certains signataires se sont déjà fait remarquer. Mais il ne s’agit ici que d’un engagement sur les propositions du REFUTHON.

Alors prenez surtout en compte les signatures de ceux qui à des degrés divers, et depuis des décennies, ont participé et oeuvré pendant de longues années pour les radioamateurs, le REF, voire le REF-Union. Vous avez là des administrateurs, des membres de commissions, des auteurs, et même un ancien président du REF !

Qui va transformer les idées en réalités ?

De deux choses l’une : soit les acteurs actuels du REF-Union sont exténués et démoralisés, et le plus simple serait qu’ils passent la main à des troupes fraiches, ceci n’étant réalisable qu’après que les deux premières conditions requises ci-dessus aient été remplies par un simple vote ouvrant la porte aux changements, soit ils réorganisent leurs plannings et leurs méthodes de travail pour les mettre
en oeuvre en priorité et dans de brefs délais.

Le travail demandé est énorme

C’est un point vue, en effet. Toute tâche exercée dans le cadre du REF-Union actuel semble être une épreuve.

Par exemple :
* Arriver à produire une revue mensuelle semble être une épreuve pour le REF Union, pourtant des équipes extérieures bien moins fournies en ressources humaines, matérielles et financières y parviennent, sans se plaindre et presque avec plaisir.

* Arriver à produire un site Web attrayant, donc vivant et mis à jour, semble être une épreuve pour le REF-Union, pourtant le REFUTHON l’a fait en moins de deux semaines.

* Arriver à rencontrer l’administration en toute simplicité semble être une épreuve pour le REF-Union, pourtant une autre association vient de le faire.

* Arriver à produire un compte-rendu de réunion le lendemain de celle-ci et le mettre en ligne à l’intention des adhérents semble être une épreuve pour le REFUnion, pourtant une autre association vient de le faire.

* Arriver à répondre aux courriers des adhérents semble être pire qu’une épreuve pour le REF-Union, pourtant toutes les associations bien gérées le font tous les jours.

On pourrait trouver facilement bien d’autres exemples ! Alors, oui, le travail est énorme, mais seulement du point de vue de ceux qui en sont actuellement chargés au sein du REF-Union.

Et il y a une explication à cela : malgré toute leur bonne volonté, ils sont rapidement abattus par la complexité des procédures du REF-Union. A force, les bonnes volontés se font de plus en plus rares et le pessimisme gagne du terrain.

Et c’est bien pour cela que le REFUTHON demande des modifications de structure, pour en terminer avec cette machine à broyer les bonnes volontés.

Alors, vous soutenez le REFUTHON maintenant ?

C’est ici : http://refuthon.wordpress.com/je-soutiens/

A lire également le REFUTHON sur le blog de F6HQY.