Trafic DX : C’était mieux avant ?



«L’écoute pendant une expédition DX est vraiment édifiante sur le le comportement d’un certain nombre d’opérateurs. Appels sur la fréquence de la station DX, alors qu’elle a annoncé QSX plus haut ou plus bas, interventions de stations demandant de QSY, QRM volontaires, CQ DX, etc… Souvent cela se termine par des échanges de mots que l’on ne devrait pas entendre entre personnes partageant le même “hobby”. Qu’est donc devenu le “Ham Spirit”?

Le trafic DX est une question de patience et le résultats de beaucoup d’écoute. Il est navrant de constater que certaines stations n’écoutent pas avant d’émettre. Dans cette expédition, comme dans d’autres, il a été confirmé que l’usage de la CW permettait des contacts plus aisés que la BLU malgré le QRM. Il est dommage que cela soit oublié par quelques-uns.»

Ces quelques lignes ont été écrites par Ivan Pastre – F3AT – dans sa chronique sur le trafic DX de Radio REF en … août 1977.

Lire la suite sur : Station radioamateur F5LEN

Qu'avez-vous pensé de ce contenu ?



3 Commentaires

  1. Oui, “c’était mieux avant” ;-)

    Perso, malgré ne fait que j’ai passé mon diplôme avec succès, j’ai bien vite abandonné la DX et mon déca au profit d’internet …. ah les joies de la modulation V90, d’IP et de TCP :o)

    L’arrivée du WiFi m’a permit de renouer avec le bricolage des antennes un temps … mais quand je vois le décalage du monde RadioAm avec les capacités techniques actuelles des modulations pro (MIMO & co) ou des protocoles de données, et les atternoiement de l’arcep sur l’utilisation de numérique basique, je me dis qu’il y a du chemin pour qu’une marrée de djeuns prenne la suite … :(

    Mais au fond, n’est-ce pas ce que l’ARCEP cherche, se débarasser des RadioAm ?

    Cf. http://draf.asso.fr/index.php?pages/Digital-Voice-Internet-Access-in-France-Petition

  2. A quoi ça sert de débarquer des tonnes de matériel à un endroit non habité et d ‘activer….

    Je ne peux plus entendre ce verbre proprement stupide
    utilisé par ceux qui se ventent de faire des expéditions
    radio-amateur. A quoi bon ?

    A part de polluer l ‘ile de Clpperton… comme beaucoup d âutres l ‘ ont döjà fait.. Navrant…

  3. radio amateur mais aussi pollueur de sites souvent classes sans compter le carburants mais peut importe ce sont des nantis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*