Les contrôleurs de vol du NASA’s Goddard Space Flight Center, à Greenbelt, ont été contraints de modifier légèrement l’orbite du satellite Terra afin d’éviter une collision avec un débris spatial d’origine chinoise.

Lu sur Futura Sciences