[Mise à jour] Statistiques radioamateurs en France de 1997 à 2018

Grâce à l’aide du service radioamateur de l’Agence Nationale des Fréquences et d’après leurs rapports annuels officiels, Passion Radio a compilé les statistiques en France et Outre-Mer du nombre d’indicatif radioamateur ainsi que des indicatifs de radio-club, spéciaux et de relais, de 2010 à 2018.

L’objectif était d’avoir une représentation graphique de l’évolution au fil des années du nombre de radioamateurs avec une licence active, en remontant depuis la création de l’ANFR en janvier 1997 qui a mis ses données librement à disposition depuis cette date.

En 2018, le nombre de radioamateur licencié est de 13126, et encore en recul par rapport à 2017 (-1,19%), cela représente 159 licences radioamateurs de moins sur 1 an.

Chaque année la communauté amateur perd environ 200 licenciés. La licence classe 3 (F0), supprimée depuis 2012, permettait de gagner environ 150 nouveaux licenciés à l’époque.

200 nouveaux licenciés par an suffirait à stopper la baisse du nombre de radioamateurs en France, alors qu’il y a eu 150 candidats reçu à l’examen en 2018.

Un plan d’actions ambitieuses sur 5-10 ans pour ré-atteindre les 15 000 licenciés est pourtant réaliste avec une stratégie, un consensus et des moyens pour atteindre cet objectif.

La baisse la plus importante a eu lieu dans les années 1999-2002 avec une perte de 500-800 indicatifs chaque année, quand celle-ci était de 300-500 chaque année entre 2004-2010 pour finalement arriver à 200 indicatifs en moins par an depuis 2013.

A titre de comparaison, le nombre de licences aux états-unis de 2000 à 2015, en progression chaque année depuis 2007, avec 726275 licences en 2015 soit 0,22% de la population américaine, quand ce chiffre n’est que de 0,02% en France, il y a, en proportion, aux états-unis 10 fois plus de radioamateurs dans la population ! Mais avec une autre règlementation.

Via Kryss Topat en commentaire, source : ARRL

Les nouveaux licenciés entre 2010-2018

Au début des années 2000 il y avait entre 800 et 1000 nouveaux examens radioamateurs réussis par an, quand aujourd’hui il n’est plus que de 150 environ chaque année.

Depuis 2012, année de la mise en place de la licence unique classe 2 Harec et suppression de la classe 1 (CW) et de la classe 3 (F0) le nombre d’inscrits à l’examen a chuté de quasiment -60%.

En 2018 il y a eu 241 inscriptions à l’examen, en hausse de 13,69% par rapport à 2017 avec 150 candidats reçus, soit un taux de réussite de 62% (en baisse par rapport à 2017).

Ainsi de nouveau en 2018, les 150 nouveaux licenciés n’arrivent pas à combler la perte des 159 licenciés.

Comme le soulignait déjà l’ANFR dans son rapport d’activité en 2007 : Le renouvellement de la population radioamateur n’est plus assuré depuis de nombreuses années.

D’autant que la suppression de la classe novice F0 en France a empêché  l’arrivée de 150 nouveaux radioamateurs chaque année depuis 2012.

Le maintien de la licence novice aurait pu permettre à lui seul d’atteindre à terme 200 à 300 nouveaux licenciés chaque année.

Le taux de réussite à l’examen de licence classe 2 unique (HAREC) en 2018 est de 62% et en baisse par rapport à 2017 qui avait un taux de réussite de 66%.

A noter que le taux de réussite de la classe 2 HAREC, reste proche de celui de la classe 1 et 2 d’avant 2012. Et le taux de 98% de réussite à la licence novice F0 à l’époque.

Les radio-clubs, relais amateur et indicatifs spéciaux

C’est la très bonne nouvelle de l’édition 2018 et qui confirme la tendance 2017 du coté du nombre d’indicatifs de radio-clubs de nouveau en hausse en 2018, passant de 336 en 2015/2016 à 353 radio-clubs.

Pour rappel, il y avait plus de 600 radio-clubs dans les années 2000 et ils jouent un rôle essentiel dans la promotion et primordiale dans la formation et la préparation à l’examen pour le réussir.

Egalement en hausse, le nombre d’indicatifs relais radioamateurs continue d’augmenter en 2018.

Ainsi il y a eu 58 nouveaux indicatifs de relais déclarés en 2018. Cette tendance s’est renforcée depuis 2013 et on peut penser que le numérique et les modes D-STAR, DMR, C4FM, RFF (analogique connecté) représentent les principales locomotives de cette croissance.

Ces 2 indicateurs indicatifs relais et radioclubs en hausse, montrent que malgré une baisse du nombre de licenciés en France, l’activité n’est pas en berne et connait même un nouveau dynamisme notamment grâce aux modes radio numériques, digitaux et connecté qui représentent un atout majeur pour attirer et recruter de nouveaux radioamateurs dans l’avenir.

Répartition radioamateurs et relais par département

Réalisée par F4EED, voici la répartition des radioamateurs par département :

Répartition & statistique radioamateur par département

Et la répartition des relais radioamateur par département :

Statistique relais radioamateur par département

Statistiques CCS7 et modes numériques (DMR/D-star)

Pour trafiquer en mode numériques connectés DMR et D-Star, un identifiant CCS7 est nécessaire, le suivi du nombre d’identifiant accordé permet de mesurer la part d’activité du numérique et du DMR en France, au fil des années.

Au 1er mai 2016 il y avait 506 indicatifs (uniques) inscrits CCS7 en France métropolitaine et Outre-Mer.

Au 1 mars 2018 il y a 1126 indicatifs radioamateurs (uniques) inscrits CCS7, représentant 8,98% de la population radioamateur totale en France. Ils étaient 3,7% en 2016, soit une croissance de +120% entre 2016 et Février 2018. Lire la suite sur OPEN-DMR.

Sources des données radioamateur : ANFR

Un grand merci à l’ANFR pour leur aide à chacune de nos demandes et la fourniture des données.

N’hésitez pas à partager votre analyse de ces chiffres dans les commentaires du blog.

Enregistrer

4.72/5 (103)

Que pensez-vous de ce contenu ?

Partager sur les réseaux :

A propos Passion-Radio 326 Articles
Editeur et Webmaster du blog Passion Radio 2.0.
S’abonner
Notification pour
guest
62 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
F8BXI
F8BXI
8 années il y a

Hello,

Merci pour ces infos qui devraient, en toute logique, être tenues et publiées régulièrement par nos association…

L’étude porte exactement sur mes années de licence puisque j’ai repris l’écoute des ondes et les études en 1997, que j’ai eu ma F4 en 1998 et ma F8 en 1999.

La baisse la plus importe entre 1999 et 2002 correspond à la période des saisines en Conseil d’État et à la fermeture des centres d’examens.

Pour les périodes de progression, il faudrait faire le split entre les types de licences pour voir si la F0 a eu une influence quelconque sur ces augmentations.

Quant aux relais, je suis dubitatif sur leur quantité, l’énergie et l’argent dépensés versus leur taux d’utilisation (qu’il faudrait mesurer pour bien faire).

73 et merci pour le boulot,
Philippe

Frédéric Bouchet
8 années il y a

humm intéressant ces stats, bon pour le CCS7 je dirais pas que c'est du uniquement au développement du DMR mais bon ;)

Franck Fzeroduw
8 années il y a

Le nombre de radioamateurs augmente sur HamSphere !

Geoffrey Merck
8 années il y a

On peu très bien faire du DStar sans CCS7. Cette stat est biaisée. ..

Dolphi Xcc
8 années il y a

Il appartient aux Radios Clubs de faire le nécessaire en créant des activités , mais encore faut il trouver des bénévoles et c'est là le problème….

f8dam
f8dam
8 années il y a

De f8dam C’est bizarre,surtout sur les QSO associatifs on entend des indicatifs qui ne sont pas répertoriés à l’ANFR,parmi eux il y a surement des OM qui ont oublié de payer leur taxe, les autres étant des pirates.L’ANFR devrait relancer les premiers et pourchasser les autres, d’ou peut etre le ras le bol de certain de verser leur obole à un organisme qui ne fait rien pour eux.

3A2NH
3A2NH
8 années il y a

Vous avez dit bénévoles,bénévoles!
Voyez le samedi matin au radio-club,ce sont toujours les
mêmes qui répondent
présent. La seule fréquentation importante c’est à l’annonce d’un bon gastro liquide, ou l’annonce de la visite d’une V.I.P.
Les bénévoles sont fatigués.

Miguel Fernandez
8 années il y a

Il serait interessant de faire la meme statistique sur les pays limitrophes. Sommes-nous tous dans la meme dynamique ? Des pays s'ensortent-ils mieux que nous (clubs et individuels).

f1smv
f1smv
8 années il y a

La messe est dite ? il est temps de prendre le taureau par les cornes. Je pense que nous savons communiquer entre nous mais certainement pas vers le public Geek/fac/lycee pro(vivier de futurs radio amateurs).
Proposition : le benevolat a ses limites, le REF devrait employer un prof/RA chargé de faire le tour de France des lycées, fac etc..avec le matériel idoine chargé de promouvoir notre hobby a la fois aupres des profs mais aussi et surtout des jeunes.
Je suis convaincu que nous aurions des retombées rapidement en nombre de licences.
Si rien n’est tenté, je l’ai déjà écris, notre pays va renter d’ici 10 ans dans les most Wanted…

f5lhi
f5lhi
8 années il y a

Imaginez-vous lors d’un contest un pile up derrière un “F”
Le pied non !
Non ! cela est réellement bien triste.

Kryss Topat
8 années il y a

Si je puis me permettre, voici, les stats aux USA, prouvant peut-être que tout n'est pas perdu …

http://qrznow.com/us-amateur-radio-numbers-continue-to-soar/

F1SMU
8 années il y a

Bonjours a tous 73.
C’est vrai que pour organiser quelque chose c’est dur !! je vois à notre radio club c’est toujours les mêmes qui sont la heureusement !! nous sommes le seul club radioamateur du VAR à donner des cours c’est dommage car le département est grand et cela pose des problèmes aux candidats pour venir tous les samedi après-midi mais nous avons car même former plus de 20 RA depuis quelques années et ça continue doucement.
Mais la moyenne d’âge est de plus en plus haute il y a des jeunes qui arrive heureusement !! es que cela suffira je ne sais pas !!!
73 a tous

Dominique
Dominique
8 années il y a

Bonjour,

Je n’ai pas de licence RA pourtant la radio est une madeleine d’un temps où je communiquais avec mes camarades de classe distants de 30 km, un temps où la radio communication n’était pas un levier pour gagner du temps mais juste pour partager et relever des défis de la physique. Récemment j’ai retrouvé mon voisin dans sa voiture avec son fiston, comme moi il a ressorti son poste et a retrafiqué avec un enthousiasme d’enfant. J’ai une autre voisine qui vient passer du temps pour réécouter du trafic avec un sdr sur mon PC. Je suis ingénieur et n’aurais aucune difficulté à avoir une licence mais je n’en ressent pas le besoin, aujourd’hui vous cherchez des gens capables de passer du temps et d’investir beaucoup dans une passion. Passer cette fameuse licence est synonyme d’un engagement fort, assez intrusif dans des vies déjà bien remplies. Cette licence impressionne.

Après une pose dans le monde de la radio de plus de 15 ans, j’ai trouvé un univers transformé, muté autant que celui l’internet. Vous avez un nombre incalculable de personnes à instruire, à certifier, pas forcement des gens que vous allez retrouver sur les ondes mais des adeptes bienveillants et silencieux qui font partie de votre univers, ne les laissez pas tomber, faites leur savoir.

f4cwp
f4cwp
8 années il y a

Bonjour
La responsabilité du manque de radioamateurs n’est du que à un manque de communications et de rester entre sois.
Un manque de visibilité par rapport aux publics et services de l’état et aux niveaux régionales,départementales,des communes.
J’ai fait un « tract » ou feuille explicative de notre hobby,activité et les gents sont heureux d’avoirs des explications.
Donc Il faut expliquer donnés des informations.
73′ yann JN18EV

F-80000
F-80000
8 années il y a

Je crains malheureusement que l’avenir soit pire qu’une simple évolution linéaire de la courbe actuelle.

Une donnée vitale (c’est le cas de le dire) manque, l’AGE moyen des OM !!!

Il y a le non renouvellement lié au désintéressement des jeunes et il y a les pertes liées tout simplement aux décès des vieux.

La grande majorité des certifiés arrive dans les âges où les lendemains ne sont pas certains (j’y suis presque moi aussi alors je peux en parler).

je crains que mathématiquement parlant tout cela s’accélère d’une manière drastique dans les 10 prochaines années.

Il y aura certainement des jeunes vieux comme moi qui fraichement entrés dans la retraite vont passer le certificat, mais cela sera t-il suffisant ?

L’espoir fait vivre.

SK

FE1862
FE1862
8 années il y a

Bonjour.
Jeune-vieux, je compte passer la licence en 2017.
Je suis anti contest et anti qsl échangées avec quelqu’un à qui on a seulement dit 59, QSL et 73.
Je pense que les jeunes sont comme moi : si c’est pour ne rien dire, utiliser des moyens standards à partir d’endroits conventionnels, c’est pas intéressant, et il vaut mieux faire de l’internet sur son smartphone.
Au moins, je suis d’accord avec tous les posts précédents, c’est à dire pessimiste quant à l’avenir.
73 à tous.
Yves

F1GYX
F1GYX
7 années il y a

J’ai passé ma licence en 1982 ….. je suis donc un vieux. j’ai formé plusieurs années à la licence, avec un bilan surprenant, plus de la moitié des indicatifs ont disparus.
de 1999 à 2012, j’ai arrêté, il existe des professions ou radio et déplacements continuels ne vont pas ensemble.
J’ai rejoins l’association départementale il y a deux ans.. de la bonne volonté certes…
mais nous sommes peu nombreux et encore moins pour faire vivre l’association, d’autant les jeunes ne mouillent pas trop la chemise…
Il serait temps de chercher ce qui a relancé l’ARRL.
Quelle est la stratégie et les leviers pour relancer la mécanique. informatique et radio, çà marche … alors !
D’autant que la France est une exception culturelle !
73 à tous

F1SMU
7 années il y a

Bonjours a tous 73.
moi je constate et c’est bien triste .voila toutes les années nous organisons une brocante a pierrefeu du VAR la seule de la région du VAR !!! et tout est gratuit l’entrée et les tables alors qu’ailleurs tout est payant et cher !!! et en plus j’offre l’apéritif !!
et toutes les années pas grand monde toujours pratiquement les mêmes qui viennent nous voir après les OMs préfère aller a Monteux a plus de 200 kms
c’est sur qu’il y a plus d’exposants que chez nous !!
enfin c’est triste boff !!!
après on entends certain dire qu’il ne ce passe rien dans le coin !! par moment je me décourage un peu mais dans le fond je m’en fou ils viennent c’est bien ils ne viennent pas je m’en FOU !!!
je m’excuse de mon coup de gueule.
73 a tous
f1smu Denis
président du radio club de pierrefeu du var F6KGC

F14267 de radioREF
F14267 de radioREF
7 années il y a

bonjour
je viens de lire votre « coup de gueule » ,vous avez raison : ce doit être décourageant de ne voir personne venir à votre VG
Mais quand a t’il lieu ?
je suis sur la Côte ,à Vence/06 et Pierrefeu n’est pas loin pour un VG qui fait peut-être du materiel OM !
73

F4ilx
F4ilx
7 années il y a

73 de f4ilx,
Ce constat est bien triste, je crois que nous sommes à un tournant…
Il y a des éléments extérieurs et intérieurs à cette situation.
Les autorités sont bien contentes de récupérer les bandes vendables à bon prix
Les OM eux même ne sont pas toujours très ouverts à l’évolution.
Regardez outre atlantique, ils ont accepté que le hobby puisse évoluer, qu’ils pratiquent ou pas les nouveaux modes. Pas de jalousies, pas de portes fermées, pas de dogmes.
Tout n’y est pas forcément rose mais tout y est possible.
Là bas un jeune commence avec le 10m, 2m et 70cm… Avec une licence du niveau de difficulté de la F0… Tous les jeunes sont invités à passer leur licence pour servir, les scouts ou même des associations font passer la licence.
Dans cette masse il y en aura certainement qui laisseront tomber, mais quelle vitalité !
J’aimerais connaître les conditions pour faire passer la licence US et former des novices dans les maker fairs et les clubs de sciences pour découvrir, les lycées et écoles d’ingénieurs pour leur donner envie de chercher, chez les scouts pour servir…

Il y aura sûrement des remarques désobligeantes, mais laissons s’éteindre sans les suivre dans leur mélancolique extinction :)

F4---
F4---
7 années il y a

Salut a tous. J’ai passé ma F4 dans les années 90 et je n’ai finalement pratiquement jamais trafiqué sur les bandes RA. (d’ailleurs je n’ai pas de carnet de trafic). Une des raisons: l’impossibilité d’avoir une antenne sur mon logement en location malgré le « droit à l’antenne », un radio club « élitiste » et peu ouvert mais juste intéressé par ma cotisation, le contenu des échanges sur les ondes (phrases pompeuses de personnes qui n’ont rien a dire, échanges axés sur la santé de l’opérateur, la météo et c’est l’heure de la camomille…)Les bandes vhf uhf vide… mais des gens déclenchent les relais sans parler… et le trafic déca, je ne le connais pas faute d’antenne mais si c’est pour échanger des 59 lors de contests en balançant son indicatif (donc son identité) a qui veut l’entendre… Bof! Je continue à payer ma licence pour ne pas perdre mon indicatif en espérant un jour avoir un peu de temps libre et une maison a la campagne mais dans 5 ans, si ma situation ne change pas, j’arrêterai de payer pour rien.

F1SMU
7 années il y a

Bonjour a tous 73 .
pour répondre a F14267 notre brocante a lieu vers fin septembre début octobre chaque année pour savoir exactement la date et ce qui ce passe au club facile
F6KGC.free.fr et vous aurez toutes les informations.
pour info chez nous au radio club la cotisation annuelle
est de 5 euros mais vas passer a 10 euros !!!! dur dur
dommage pour F4ILX que vous ne soyez pas dans notre coin.
chez nous le radio club c’est plus une machine a café qu’autre chose cela nous permet de discuter de beaucoup de chose et c’est très bien .pour répondre a un autre OM .
rassurez vous vous n’êtes pas le seul a ne pas faire de contexte !!! la liste est longue maintenant comme je le dit tout les jours le radio amateurisme c’est une grosse bassine et et l’on cherche et certain trouve ce qu’il leur plait et c’est bien comme ça !pour les déclenchements de relais rassurez vous ici c’est pareil peut être un peu moins depuis la mise en place des sous porteuses sur tous les relais du VAR .
nous ici a pierrefeu du VAR on essaie de faire avancer notre hobbit c’est pas toujours facile mais au moins on essaie hi .on a mis en place un relais C4FM dommage que il ne sois pas assez haut mais ça fonctionne on va essayez d’améliorer la réception.
je vous souhaite a tous une bonne santé et beaucoup de bonheur.
Cordialement
F1SMU Denis
président de F6KGC a pierrefeu de VAR

f0fjf
f0fjf
7 années il y a

il y a plus d’OMs DCD que de nouveau licenciee. Résultat dans 20 ans,combien restera t’il de radio amateur?

FO5RH
7 années il y a

Pour infos
73’s qro d’alain

f6keh
7 années il y a

Bonjour a tous 73.
Pourquoi écrire un commentaire alors que Denis de F1SMU a déjà dit ce que j’allais écrire.
Excuse moi, Denis je copie et colle ton article en reprenant en majuscules ce que je remplace, c’est « ouf » ce que l’Hérault et le Var peuvent mettre en commun.

moi je constate et c’est bien triste .voila toutes les années nous organisons LE RMF9DX DANS LE 34,tout est gratuit, l’entrée et les tables alors qu’ailleurs tout est payant et cher !!! et en plus j’offre l’apéritif !!
et toutes les années pas grand monde toujours pratiquement les mêmes qui viennent nous voir après les OMs préfère aller a Monteux a plus de 200 kms
c’est sur qu’il y a plus d’exposants que chez nous !!
enfin c’est triste boff !!!
après on entends certain dire qu’il ne ce passe rien dans le coin !! par moment je me décourage un peu mais dans le fond je m’en fou ils viennent c’est bien ils ne viennent pas je m’en FOU !!!
je m’excuse de mon coup de gueule. JE TE COMPRENDS DOMMAGE QUE LE 83 SOIT SI LOIN
73 a tous
f1smu Denis ET F5AYZ CAUDE
président du radio club LES EMETTEURS BITERROIS F6KEH

F6DHI
7 années il y a

Bonjour . Voila qui est triste bien sûr . Mais ne sommes nous pas en train de courir après une chimère , une idée de notre passé ? Si on regarde bien , dans la vie rien ne dure vraiment …. Je ne fais pas de la philosophie à six sous , mais soyons réalistes , la radio telle que nous la connaissons ne fait plus rêver les nouvelles générations . Alors que faire ? accepter et continuons à nous faire plaisir et tant pis si après nous cela s’arrête . Dans mon département nous avons essayé beaucoup de choses : salons , fête de la science, démonstrations et un jour nous avons fait le bilan : résultat nul ! Au moins nous avions essayé .
Maintenant , on s’amuse avec nos ballons BOUFIGO et un jour cela s’arrêtera , c’est inéluctable .

Je résume : profitons de ce qui reste et c’est pas mal . 73 Christian président ADREF13 .

F6DHI
7 années il y a

Oubli dans mon message : à mon avis il y a un déficit de communication ( surprenant , non ?) entre les départements : chacun fait dans son coin et l’information ne circule pas . Il y a des sites , bien sûr , mais une liste de diffusion me paraîtrait plus efficace. Une vieille proposition restée sans suite ….pas grave !
73 Christian F6DHI.

swl
swl
7 années il y a

Bonjour,

je me demande pourquoi le permis de chasse (plus dangereux) et plus facile a avoir q’une licence radio. alors il faut pas être étonné qu’il y a de moins en moins de qso en français sur la HF et donc moins d’indicatif.

f1smu
7 années il y a

Bonjours a tous 73.
Alors tout d’abord pour F5AYZ Claude Président de F6KEH pas de problèmes pour avoir pris de mon texte c’était à tout le monde !!mon opinion n’a pas beaucoup évoluer en quelques mois de plus au compteur !!toujours la même opinion du monde radio amateur .. Locale ou français rien à mon avis n’a changé on va vers le mur ! à mon humble avis beaucoup trop de jalousie et de nombriliste et d’égoïsme , pour les salons radio amateur rien n’a changer non plus chacun reste de son côté c’est bien triste mais c’est comme ça cela ne nous empêchera pas de faire notre brocante en fin septembre début octobre comme toutes les années et tout est toujours gratuit apéritif les tables je ne fais payer que le repas pour ceux qui reste avec nous !!! !!! nous de notre côté ont essaient de faire avancer le système mais c’est compliquer tous les samedis à 19h00 Patrick F2VI retransmet en analogique le qso international de notre relais de pierrefeu du var F5ZOL avec nos amis québécois en C4FM sur notre relais de TOULON Grand Cap plus ou moins bien c’est sûr c’est du bricolage qu’a très bien réaliser F2VI Patrick mais au moins cela existe !!!!! Au radio club F6KGC nous avons investi un peu d’argents pour faire un coin bricole avec l’arrivée de sang neuf au club de Thierry F4SRZ qui lui par rapport aux autres membres du club est jeune 40 ans hi maintenant à voir si cela attirera du monde au club je suis septique mais au moins il pourra nous montrer pas mal de choses avec l’aide des anciens f2vi et f1ayo et jacques f6exe moyenne d’âge 70 ans que des jeunes !! moi-même 66 ans cette année .
F1AYO Antoine 81 ans encore un jeunot !! dispense les cours pour la licence RA tous les samedi après-midi et avec skype sur le net !!
Mais pour le moment à part 2 gars du coin qui révisent et qui devrait aller passer la F4 d’ici pas longtemps c’est calme plus que calme car il n’y a personne d’autre !!!! hi et nous sommes les seuls à dispenser des cours dans tout le département ..
Bonjours a tous de f1smu denis et excusez mon manque d’enthousiasme sur l’avenir ..
Président du radio club F6KGC de pierrefeu du var .
L’adresse du site F6KGC.free.fr
Cordiales 73s

F1AYO
F1AYO
7 années il y a

Je ne peux guère contredire Denis. ce qui me surprend c’est que beaucoup de gens achètent le livre de cours de F6RVR, mais il semble que l’effort à faire pour passer la licence soit trop important.
Etant membre de l’ARRL, j’ai des infos sur les OM des USA.
L’an dernier l’ARRL a formé 30.000 nouveaux radioamateurs (trente mille).
Ils ne sont ni plus bêtes, ni plus intelligents que nous, comment font-ils pour avoir ce résultat?
Et le programme HAREC vaut bien certain programme américain.
73 à tous
F1AYO

swl
swl
7 années il y a

bonjour

la classe 3 a été supprimé, des centaines de radioamateurs sur le carreau, pourquoi il n’y a plus de qso français sur les bandes hf, que le samedi, voir le dimanche si la propag est bonne, on entend majoritairement que les anglais espagnols italiens et autres, la majorité des f0 sont d’excellent techniciens
ce ne sont pas que des ZERO ,donc au lieu de vous plaindre sur la disparitions des radioamateurs français, déjà faites comme a l’époque, reclasser les f0 en f4, et ensuite faire la promotion du radio-amateurisme en France, et surtout harmonisations des indicatifs avec ceux d’autres pays européens, ou l’équivalent des f0 ont accès aux bandes hf avec puissance d’émission limitées ,les textes existes, il suffit de la volonté de certain de la faire appliquer

73,s

f1smu
6 années il y a

Bonjour à tous 73 de f1smu .
Déjà je voudrais dire au swl qui viens de dire ce qu’il pense que je n’ai rien contre les F0
Loin de la !!!
par contre nous ne plaignons pas je constate tout simplement un état de fait.
Quand a la participation sur les bandes HF des Oms Français ça c’est chose
Moi personnellement cela ne m’intéresse pas et je ne suis pas le seul.
Quand a la suppression de la F0 je pense que cela a été une erreur !! c’est mon avis
Qui n’es surement pas partager par tous c’est sûr . je pense qu’il aurais été plus judicieux de la laisser et de donner au F0 un certain temps pour passer la F4 ,c’est un avis partagé par beaucoup de vieux RA .
Par contre je suis d’accord avec vous sur le fait que certain F0 sont loin d’être des zéros certains sont BONS même très bons !!
Maintenant que les choses soient claires tous les radioamateurs ne sont pas des techniciens
Loin de la !!! moi le beau premier !! en général les meilleurs sont très discrets !!!
il y a de tout chez nous des bons et des mauvais comme de partout .
Quant à la FA1 des années 1990 je l’ai été FA1 mais quand j’ai constaté que je ne pouvais pas faire grand-chose donc je me suis mis au travail cela mis pris 6 mois de travail acharné car j’ai quitté l’école a 14 ans !!!! et j’avais 42 ans avec un boulot 3 enfants et une maison à payer !!!
Et j’ai passé la FC1 qui donner l’accès a toutes les bandes au-dessus de 30 mhz et c’était tout à l’époque !! pas de HF !
Mais quand on veut on peut c’est loin d’être facile c’est sûr.
Après le fait qu’ils ont passé les FA1 en F4 je ne suis pas jaloux .. Ils ont eu de la chance et c’est bien pour eux ! et oui car a l’époque il n’y avait pas de F0 !!!
Maintenant je sais que mon avis n’ait pas partager par tous loin de la !!
Sur ce vous souhaite à tous de bonnes vacances.
F1SMU Denis
cordiales 73s

f1smu
6 années il y a

Bonjour à tous 73 de f1smu .
Et oui c’est encore moi j’avais oublié des mots hi .dur dur de ce faire vieux !

Déjà je voudrais dire au swl qui viens de dire ce qu’il pense que je n’ai rien contre les F0
Loin de la !!! ni contre personne ..
par contre nous ne nous plaignons pas je constate tout simplement un état de fait.
Quand a la participation sur les bandes HF des Oms Français ça c’est autre chose
Moi personnellement cela ne m’intéresse pas et je ne suis pas le seul. Maintenant chacun fait ce qu’il veut certain aime les contestes, d’autres pas ! dans le monde RA il y a beaucoup de choses à faire !!!

Quand a la suppression de la F0 je pense que cela a été une erreur !! c’est mon avis
Qui n’est surement pas partager par tous c’est sûr . je pense qu’il aurait été plus judicieux de la laisser et de donner au F0 un certain temps pour passer la F4 ,c’est un avis partagé par beaucoup de vieux RA .
Par contre je suis d’accord avec vous sur le fait que certain F0 sont loin d’être des zéros certains sont BONS même très bons !!comme de partout .
Maintenant que les choses soient claires tous les radioamateurs ne sont pas des techniciens
Loin de la !!! moi le beau premier !! en général les meilleurs sont très discrets !!!
il y a de tout chez nous des bons et des mauvais comme de partout .Il faut de tout pour faire un monde !!

Quant à la FA1 des années 1990 je l’ai été FA1 mais quand j’ai constaté que je ne pouvais pas faire grand-chose
Avec cette licence !!! donc je me suis mis au travail cela mis pris 6 mois de travail acharné avec le regretter F6HKM Gerard qui a eu beaucoup de patience a l’époque car j’ai quitté l’école a 14 ans !!!! et j’avais 42 ans avec un boulot 3 enfants et une maison à payer !!!
Et j’ai passé la FC1 qui donner l’accès a toutes les bandes au-dessus de 30 mhz et c’était tout à l’époque !! pas de HF !
Mais quand on veut on peut c’est loin d’être facile c’est sûr.
Après le fait qu’ils ont passés les FA1 en F4 je ne suis pas jaloux .. Ils ont eu de la chance et c’est bien pour eux ! et oui car a l’époque il n’y avait pas de F0 !!!
Maintenant je sais que mon avis n’ait pas partager par tous loin de la !!
Sur ce je vous souhaite à tous de bonnes vacances.
F1SMU Denis
cordiales 73s

F5JYC
F5JYC
6 années il y a

Bonjour à tous. je pense que le radioamateurisme à l’ancienne a bel et bien disparu, fini les photos en cravate devant sa station. Ce n’est pas sûr que ce soit un mal, il faut aussi suivre les évolutions. J’ai compris celà il y à une bonne vingtaine d’années lors d’une démo SSTV: un gamin de même pas 10 ans ma demandé : »et on peut voir les nichons de Pamela Anderson avec ca? ». Outre l’aspect humoristique, on peut comprendre à travers cette remarque que faire un contact avec les USA ne risquais pas de l’impressionner, alors que moi j’aurais trouvé celà magique! Intégrer le radioamateur dans un monde ouvert, rempli de smartphones et d’internet n’est pas simple si on reste campé sur de vieilles idées et de vieux concepts. Dans la vie, il y a bcp de choses à échanger, autre que les tensions de plaques et l’utilisation de vieilles lampes radio d’un autre siècle, d’une autre époque. A mon sens, faudrait plutôt ouvrir les vannes, pouvoir rendre libre les sujets de conversations. Celà ressemblerait à la cibi des années 80 diront certains. Oui peut-être, mais celà donnerait un autre attrait, une facon de contacter de nouveaux amis autrement que par Skype. Celà pourrait même devenir « classe »! On retrouve un peu cette facon de voir les choses avec certaines stations americaines qui organisent leur shack à la manière d’une radio FM! oû leur émissions se transforment en show! retransmis des fois en direct sur youtube. Ce qui n’empêcherait pas aux férus de CW (comme moi) de faire de la CW! En attendant… ayant passé jeune ma licence (en 1992), n’ayant pas encore 50 ans, je suis très décu de l’évolution, des gueguerres associatives et de la non évolution de notre super loisir qui m’a apporté beaucoup de bonheur à une époque. de me faire remettre en place parce que ma procédure de communication n’est pas comme dans les livres ….( de 1970…). Nous avons vraiment raté un virage… Amitiés à tous.

Ham
Ham
6 années il y a

Comment font les américains pour relancer la machine ? Ils exportent le passage de leurs licences à l’étranger..
Eux ont plusieurs « levels », nous on réduit la voilure avec notre classe unique ! Moins cher pour l’administration certes mais moins accessible.
L’élitisme n’est plus de mise quand on voit ces statistiques.

On pourrait brancher le conduit principal d’entrée Ham sur l’éducation Nationale avec l’aide des ministères. En proposant une licence à certains cursus sur plusieurs niveaux. (options ou obligation à voir, on le fait déjà pour certaines langues régionales.) Une License à point. Tu réussis ton module tu gagnes des points et des accès bandes fréquences et modes…
Le monde des entreprises pourrait certainement sponsoriser ou aider quelques actions ou projets.(Educatifs, expéditions, humanitaire, infra etc…)
On pourrait également passer des partenariats avec des entreprises de télécom/autoroutes/transports afin de pouvoir bénéficier de leurs infrastructures pour monter nos relais. Pourquoi ne pas déléguer certains Oms dans ces boites pour représenter les RC et Asso’s afin d’ouvrir des opportunités. Nos chers retraités pourraient nous aider.( Ce serait un vecteur de comm important, associé à d’autres activités de bienfaisance…)
Revoir la licence afin de la rendre un peu plus attractive. on doit la transformer radicalement pour que cela devienne ludique si l’on veut attirer les nouveaux clients. Cela doit devenir accessible.Réintégrer la notion de niveaux comme aux US.
Faire de la comm également sur tous les aspects du monde radio. Historique, Compétitions, Technique, Challenges …etc On a tellement de choses à dire, et il y a certainement pas mal de belles aventures à faire connaitre.
On se doit de donner envie aux futurs Om’s de nous rejoindre.

bernard
bernard
6 années il y a

Bonjour, j’ai envie de dire si vous aimez la radio, défendez la !!! l’important est de participer, chacun a sa façon – 73 –

Benoit
Benoit
6 années il y a

Bonjour à tous,
A 14 ans, j’ai découvert la CB. Truc d’ado. J’ai adoré. Un scanner. Des antennes.
Et toujours cette envie de savoir le « comment ça marche? ».
Nous étions en 1993. Ma chambre était recouverte de posters de FT-23, FT-890, FT-9900, etc…
J’allais à GES en mob. Je commençais à étudier un petit livre pour passer une des 4 licences de l’époque…
Le monde RA est inaccessible pour quelqu’un comme moi. La radio me passionne. Les antennes, surtout ! J’ai dégusté le bouquin de F5AD avec un plaisir fou.
Franchement, le programme de la licence n’a rien à voir avec la pratique de la radio que les nouveaux licenciés voudraient en faire.
Faites apprendre comment fonctionne la machine à commande numérique qui fabrique les moteurs de voiture, à ceux qui veulent le permis auto, vous toucherez l’équivalent.
Le monde RA ne devrait pas débattre avec des RA pour savoir ce qui cloche, mais plutôt avec les passionnés de radio, suffisamment compétents pour trafiquer
correctement et légalement. Vous verrez pleins de nouveaux licenciés !
Savez vous comment obtenir le droit de trafiquer sur les fréquences aéronautiques ? Il faut se faire valider par son instructeur ULM. Dès lors que l’utilisation de la radio est connue, et dès lors que nous connaissons la phraséologie aéro, nous pouvons l’utiliser ! Aucune modification d’installation n’est autorisée, sans une validation par un atelier agrée. J’ai fais mon installation moi même.
En gros : Qu’on m’interdise de modifier ma radio. Qu’on m’oblige à prouver que je suis capable de ne pas faire n’importe quoi avec mon installation radio, et qu’on me donne un indicatif ! Là, il y aura du monde ! Je me fout de la valeur des résistances selon la couleur de leurs anneaux !
J’aime les RA. J’aime la radio. J’attends que ça change. Peut être faudra t il un renouvellement des personnes.
Allons à l’essentiel.
Benoit, prêt pour la licence qui arrivera un jour, peut-être…

christian
christian
6 années il y a

Bonjour
Allez , je vais balancer tant pis, mais tout de même aller voir sur un site comme radioamateur.org l’ambiance qui y règne.
Je suis d’accord avec ce qui est dit précédemment par Benoit.
Le code des couleurs , les dB , les U , les I rien à secouer.
Une formation d’une heure sur la radio et la réglementation et vous verrais pas mal de passionné grossir les rangs des RA et on garde toujours l’obligation de payer une taxe.
Mais comme il est dit , par les gardiens du temple , vaut mieux de la qualité que de la quantité.
J’ajoute que les commentaires de flicage des pirates et autres  » border line  » par certains RA ne fait partie des attributions de ces dit RA ainsi que ce qui se passe hors bandes RA
Cordiales 73

F4HTZ
6 années il y a

Ces chiffres nous montre bien que si l’intelligencia radioamateur ne change pas son fusil d’épaule en France nous risquons de devenir une espèce en vois de dispartion. Certains OMs qui nous représentent et se croient faire partie de l’élite adoptent des comportements innadmissibles à mon avis qui font fuire la plupart des personnes qui aimerait devenir radioamateur. Ils sont la honte du « HAM SPIRIT ». Ils sont totalement fermé aux nouvelles technologies qui déboulent et jugent indigne d’être radioamateur toute personne qui ne l’est pas encore ou qui n’aurait qu’une licence « F0 » où même qui aurait passé sa licence avant telle ou telle année. Ce sont dans beaucoup de cas ce genre de personnage qui nous représentent ici et là dans les instances concernées ou sur le web. Avec une attitude si peu accueillante et si peu ouverte, difficile de considérer que notre activité n’est pas en périle. Pourtant je fait parti de ceux qui pensent qu’il faut continuer à partager notre passion pour la radio et la transmettre par le plus de media possibles (TV, WEB, dans les écoles, etc …). A nous de parler plus fort que ces vieux grincheux hermétiques et innactifs et à nous de faire en sorte que les choses avancent. C’est pour cette raison qu’il y a un peu plus d’un an, j’ai créé mon site web, pour distribuer la bonne parole : ne laissons pas aller les choses et reprenons-nous en main…
de F4HTZ

Jerome
Jerome
6 années il y a

Bonjour , la raison la plus probable de cette baisse constante de radioamateur en France est que les licences au point de vue technique devrais être moin drastique. Nous ne sommes pas tous ingénieur en électronique ce n est plus comme dans le temp ou les radioamateurs se fabriquaient leurs postes eux même , maintenant cela évolue et tout le monde achètent leurs poste dans les commerces , ces licences aussi difficile techniquement n’ont plus lieu d’être .

jbsorba
jbsorba
6 années il y a

Bonjour ou bonsoir.

A la lecture de tout les commentaires je pense que le monde radioamateur a bien raté un virage mais pas celui du numérique, le virage c’est celui de la cibi! lorsque la radiocommunication est devenu via la cibi un LOISIR (sacrilège?)!

Le monde le plus proche du radio-amateurisme me semble être la plonger. La plonger c’est un loisir, mais aussi un sport un métier etc. La plus part des plongeurs amateurs ne disposent que du niveaux 1 (sur 6 sans compter le brevet instructeur sauf erreur) pars que leur but est la plonger plaisir, la plonger loisir etc. la limitation (20m max sauf erreur) fixée pour le niveaux 1 correspond le mieux a cet usage, ni trop excessif, ni trop laxiste.

La F0 était une bonne idée de la par de l’administration mais comme avec la cibi trop excessif. parallèle foireux avec les vélos et las 2 roux elle est trop laxiste alors que ce sont de vrai danger public. un parallèle qui marche et cité plus haut l’ULM de ce que j’ai entendu (peut être a tors) ni trop laxiste, ni trop excessif.

Quesqu’un opérateur de radiocommunication de loisir?
Que doit il savoir pour opérer une station?
Que doit être la/les limites pour que ce loisir puisse ce pratiquer sans perturber les autres usages et sans le rendre impraticable?

jbsorba
jbsorba
6 années il y a

Bonjour ou bonsoir.

Je vais tenter d’apporter quelques réponses a mes propres questions histoire d’aider un peu:

1 Quesqu’un opérateur de radiocommunication de loisir?

Toute personne physiques reconnue apte a opérer une station de radiocommunication a des fins de loisir avec ou sans connaissance technique.

Je ne suis pas un as de l’écriture de texte législatif si il y a des idées servez-vous.

Pour valides l’aptitude du futur opérateur on peut voir soit un examen, candidat libre, par l’administration, soit une habilitation/validation de compétence par un radio club, le formateur qui valide le futur opérateur, qui doit être membre du radio club, lui délivre si besoin un certificat et un indicatif provisoire le temps que l’administration enregistre/vérifie le bien fondé de l’habilitation, puis si tout est ok elle délivre le certif définitif et l’indicatif d’une traitesi il y a lieu.

2 Que doit il savoir pour opérer une station?

Les principes de la réglementation en vigueur. La phrasologie de base de la radiocommunication, pouvoir comprendre les autres et être compris, en gros des principes de bon sens.

Nous somme dans le domaine du loisir, donc savoir les grands principes de la réglementation pour ne pas faire n’importe quoi, savoir « parler a la radio » c’est d’un con mais cela me semble logique, toute fois le but ici n’est pas le dialogue stérile, purement technique, l’opérateur devra savoir que sur certaines fréquences il faudra avoir un dialogue purement technique et sur d’autres la liberté de dialogue est permise ce qui implique peut être une modification de divers textes ou conventions, j’invite les radio amateurs a s’enregistrer et a se réécouter en imaginent que il sont tout sauf un radio amateur, vous aller voir ça fait un choc et oui je ne suis pas radio amateur (merci les websdrs). Selon les pays cela semble être plus ou moins stérile donc il y a peut être de la marge.

3 Que doit être la/les limites pour que ce loisir puisse ce pratiquer sans perturber les autres usages et sans le rendre impraticable?

Vaste question non? je ne suis pas technicien non plus pas de bol. Dans ce cas faire preuve de bons sens.

Le puissance c’est le plus logique, comme j’ai pue le lire ici même, avec le mode FT8 on peut communiquer loin avec peu de puissance.

Les bandes de fréquences?

Ici il faut voir « la cible » la finalité c’est le loisir (un hacker fait aussi de la bidouille par pur loisir, pour le fun, pour détourner un objet de son usage premier CF RTL-SDR). pour ma par c’est du cas par cas d’ou le rôle du radio club en question 1 formation et habilitation, il y a des tas d’activités ou il faut être membre d’une structure, si je ne suis pas membre d’un club je devrais me faire certifier par l’administration via un examen a chaque foi que je désire faire un pas ce qui risque d’être lourdigue!

Le rôle de l’administration ce limiterait a certifier les formateur, examen réglementaire ET technique, certifier les candidats libres sans licence, examen réglementaire de base, contrôler l’évolution dépôt de licence via habilitation et autre acte effectué par un radio club.

Conclusion il y a du boulot et ce travail errait du être entamé a l’époque de la cibi, pour mémoire on pouvait acheter un kit cibi EN GRADE SURFACE au rayon des autoradios!

Voila si j’ai fais des erreurs merci de me corriger.

14FRS2076
6 années il y a

Bonjour,
J’ai lu tous les commentaires, une première partie pessimiste, et une seconde permettant d’espérer.
Il est évident, et les analogies citées tant sur le permis de chasse que sur la fabrication d’un moteur sont là pour le prouver, que tant qu’on demandera aux postulants de connaître le fonctionnement d’une diode thermoïonique, ou encore que d’autres voudront asséner le fait que la radio « c’est l’expérimentation et pas les QSO », les RA en resteront là et mourront prochainement.
Les RA veulent plus de RA ? Eh bien quand les présidents de RC auront décider de faire cause commune et qu’ils émettront une demande commune à leurs représentants (car je n’ai vu aucune démarche en ce sens sur les sites des deux principales associations nationales) et que ces mêmes représentants feront valoir cette demande légitime aux autorités de tutelle, il sera possible de dire que tout a été fait pour y arriver. Mais encore faut-il qu’elle ne soit pas rédigée par des « cloche-merles » : quand je passe mon A1, personne vient m’obliger à passer mon A2.
Pour conclure, il n’y a qu’à voir la polémique autour du dernier astronaute français dans l’ISS pour constater à quel point les RA sont ridicules : et il est de notoriété publique que l’ANFR est lassée de tous ces énergumènes.

Laurent, F1JKJ
6 années il y a

Les déficits sont de plusieurs natures:

– Il y a un déficit de promotion de notre activité afin de la faire connaître aux « prospects ». Alors que la CB était le vivier naturel des années 90, il n’a pas été remplacé. Il y a pourtant moyen de cibler certains publics (makers, scouts, SOTA…). Le frein est que la majorité des radioamateurs pratique des activités qui n’intéressent qu’eux (le DX, les QSL, le trafic relais…)(je ne dis pas que ces activités sont critiquables, juste qu’elles sont difficilement « vendeuses ») alors que les activités les plus à même d’attirer du monde (satellite, EME, QRP-numérique par ex) ne courent pas les radio-clubs

– Il y a des questions à se poser sur les classes de licence, et surtout sur le programme des licences

– Enfin, il faut s’interroger sur les modalités de passage des licences: Plusieurs commentaires citent la chasse ou la plongée, qui sont des activités pourtant dangereuses, pour lesquelles les examens ont été délégués par les pouvoirs publics aux fédérations. A titre anecdotique, notons qu’il est plus facile aujourd’hui de passer une licence US en France (des examens sont régulièrement organisés lors de salons par des « examinateurs volontaires » accrédités par l’ARRL) que de passer l’examen français.

Il y a du boulot !

Un swl lambda
Un swl lambda
6 années il y a

Bonjour,
Alors un pirate qui vient donner son avis sur les ra c’est le pompon.
Le radio amateurisme c’est avant tout l’expérimentation et non faire du qso « salut ici FRS machin chose avec un gm340 à 50w et toi combien de watt avec sur le canal 8? Ta gueule le pro en haut de ta grue » conversation classique malheureusement entendu pendant une utilisation normal de talkie-walkie 446.
Sinon passion radio « grâce aux modes radio numériques et digitaux » faudra se renseigner et ne pas utiliser les termes anglais mal utilisés en français. Digital doigt en anglais digit =bit et donc effectivement numérique.

Rogeré
Rogeré
6 années il y a

Bonjour,
Beaucoup de gens passent les permis de navigation en France sur 30 question au Permis côtier 10 questions sur la VHF marine ,le REF devrait se rapprocher des bateaux école
pour faire connaître notre activité ,Cordiales 73s F4 RJL

jbsorba
jbsorba
6 années il y a

Bonjour ou bonsoir.

Vu le commentaire plus haut sur « le mystérieux pirate » et histoire de lever le doute sur une éventuelle suspicion qui planerait sur ma personne je ne suis ni radio amateur et encore moins pirate des ondes.

Ce sujet me passionne et je ne fais que apporter mon point de vu sur cette question pour être plus direct l’enferment sur vous même (le petit monde entre soit des radios amateurs etc.) c’est ce qui vous tue!

Regardez le monde du logiciel libre ou des hackers (au sens noble du terme), lorsque un projet de logiciel libre s’enferme sur lui même il fini par capoter ou devient marginal, un hacker ne va pas avoir besoin d’obtenir une licence RA pour faire ses expérimentations sur du matériel vendu dans le commerce et pour lequel il ni a pas besoin de licence.

https://www.ffdn.org/fr/membres sans licence radio amateur mais dans le strict cadre légal des asso sont capable de fournir de l’internet par wifi parfois sur des bornes avec du matériel du commerce type router domestique.

Avec une clef RTL-SDR je peu écouter, mais a la vitesse ou les choses évoluent demain avec une sorte d’antenne avec prise USB/mini USB a brancher sur son smartphone ou un PC et hop une petite radio, avec un code optimiser on peut imaginer pouvoir communiquer par messagerie type SMS pour une consommation et une puissance ridicule sur de bonne distance, un périphérique a prix abordable et qui utiliserait des fréquences libres de toute licences.

Sur ce bonne nuit ou bonne journée.

pattoch
pattoch
6 années il y a

je crois me souvenir que les regles qui régissent le radio amateurisme sont mondiales ! et que le but premier est l’instruction et la connaissance individuel de la radio et des phénomènes de propagation. Juste pour repondre a ceux qui pensent que pour parler dans un micro on n’a pas besoin de passer un examen. Ensuite il y a les gardiens du temple, les flicards des ondes, les rancuniers, les bileux, les « moi je » qui vous regarde d’en haut et qui ont oubliés le but premier cité plus haut. Bon et puis avant il y avait une part de rève qui se cachait derrière ces pylônes et ses fils tendus. Le jeune maintenant il peut appeler son correspondant chinois a l’autre bout de la planete avec son smartphone sans que cela l’impressionne. Mais si on lui explique qu’un petit matin grace a l’activité solaire on peut lancer appel et recevoir une réponse de n’importe quel endroit de la planete de la part d’une personne qu’on ne connait pas, alors peut etre cela va éveiller sa curiosité. Le premier pas est fait, il faut juste cimenter derrière. Encore faut’il vraiment vouloir cimenter. Tiens deux exemple : un jeune om non licencié mais sacrement doué de ses mains est en train de terminer une emetteur ATV 438 mhz. Fier comme un bar tabac, il montre son oeuvre au responsable du radio club qui lui retorque froidement qu’il ferait mieux de bosser la théorie et passer la licence avant ! si si. Toujours dans l’ATV. l’arrivée de la tele numerique amateur qui n’a plus rien de captivant qui a tué l’analogique et mis sur le marché de l’occasion un paquet de bonnes affaires. Sauf que des clients y en a plus et l’ATV a perdu d’un seul coup grand nombres de ses adeptes. On en arrive a un petit monde elitiste qui scie la branche sur laquelle il est assis avec un sourire béat. l’enfermement dans une doctrine n’a jamais apporté de sang neuf. jamais. je me rappel du premier radioamateur que j’ai rencontré. J’avais 16 ans et il me laissai ecouter sur sa ligne drake et sur un recepteur spr-4 avec l’AM. Il ne s’est jamais etonné que j’ecoute les broadcast et jamais les RA . c’est lui qui m’a donné les frequence decametrique du traffic aerien et maritime et lui encore encore qui a modifier son emetteur pour que je puisse parler avec les quelques rares station cb locales. Pour lui 27 mhz ou 9845 mhz c’etait de la radio , point. Bon je ne vais pas ecrire un livre mais vous m’avez compris, il y a tellement de choses a dire, mais le moteur principal c’est l’envie de partager sa passion.

Kientzel Denis
Kientzel Denis
6 années il y a

L’envie seule de partager sa passion ne suffit pas. La partage représente à mes yeux le plus important. En guise d’exemple, il y a dans des Offices de Tourisme en France des bénévoles (les greeters) qui appliquent cette idée en partageant la passion de leurs villes auprès de visiteurs, sous forme de balades en dehors des circuits touristiques traditionnels, pour de petits groupes (max. 6 personnes). Le moteur est ici le partage, et non l’envie de partager. Par ailleurs, cette activité est internationale et structurée…

Rovira Claude
Rovira Claude
5 années il y a

Bonjour à tous, le nombre croissant d’indicatifs radio-clubs et relais radioamateur, c’est l’arbre qui cache la forêt. C’est se fixer sur deux détails et ne pas voir l’ensemble. Nous sommes un des pays qui perd le plus grand nombre d’adeptes de ce loisir de technique. On fait trop d’élitisme de ce qui n’est qu’une passion, il faudra bientôt plus de temps pour passer la licence RA que pour obtenir un doctorat. De nos jours d’autres modes de communications et de loisirs devraient nous faire réfléchir sur l’évolution à donner en France à la pratique légale du radio-amateurisme.Il est encore temps de sortir de nos règles dormantes et obsolescentes, faute de quoi dans quelques décennies, il y aura peu de français pour donner la main aux autres gars du monde…