tempete-solaire-2012Le soleil est à l’origine d’une nouvelle tempête géomagnétique, générant un niveau de radiations solaires, le plus important depuis mai 2005, selon le Centre NOAA Space Weather Prediction.

L’ éruption solaire a éclaté dimanche 22 janvier 2012, en fin d’après-midi et a culminé le 23 janvier à environ 4h00 UTC.

L’éjection de masse coronale (CME) produites par l’éruption solaire est prévu pour toucher la terre le 24 janvier 2012, à environ 1400 UTC.

L’orage magnétique devrait se poursuivre en mercredi 25 janvier 2012.

Les impacts d’une tempête solaire sur la terre ?

L’impact le plus visible et surprenant à la fois d’une tempête solaire et géomagnétique, concerne ceux qui vivent le plus proche du nord magnétique et le pôle sud, qui peuvent ainsi observer de magnifiques aurores boréales.

aurores-boreales-norvegeCrédit photo : Jegeor sur FlickR

L’autre conséquence, concerne cette fois les installations de communications terrestres ou satellites. Il peut en effet arriver lors de fortes tempêtes solaires que les radiations viennent perturber les communications par voie hertzienne.

Pour les radioamateurs, à l’inverse, c’est une opportunité de pouvoir exploiter ces phénomènes particuliers de propagation des ondes, pour réaliser des contacts radios sur des distances très importantes et de plusieurs milliers de kilomètres.

Les tempêtes solaires à venir sur 2012 et 2013

La NASA annonce depuis 2006 et confirmé en 2010, une tempête solaire majeure en 2012 ou 2013. Cette tempête pourrait, s’il est devait se réaliser, causer cette fois des dégâts majeurs sur les installations de communication et rendre inopérant de nombreux systèmes de télémétrie et télésurveillance.

Dans les cas les plus extrêmes, les orages magnétiques et les vents solaires, peuvent générer sur Terre des courants continus sur les lignes à haute tension de grandes longueurs, ce qui peut provoquer des surchauffes dans les transformateurs. Ce fut le cas en 1989 au Canada, 6 millions de personnes desservies par Hydro-Québec se sont retrouvées sans électricité à cause d’un orage magnétique.

Dans un contexte moins alarmiste, il est tout de même à prévoir d’autres tempêtes solaires et géomagnétique en 2012 et 2013 avec des intensités de plus en plus fortes.

En effet, le soleil à un cycle d’activité de 11 à 12 ans en moyenne. Actuellement nous sommes, dans une phase ascendante d’activité solaire avec un pic en 2013 :

tempete-geomagnetique-cycle-solaire-24