Bande 5 Mhz bientôt (enfin) autorisée pour les radioamateurs français et nouvelle bande EMCOMM ? 4.77/5 (13)



Il y a 10 ans déjà, nous parlions de la nouvelle bande de 5Mhz autorisée à l’époque dans de nombreux pays, à l’exception de la France.

L’attribution de la nouvelle bande radioamateur 60 mètres en France devrait être officiellement annoncée en 2018.Comme remarqué par Lucien de F1TE sur twitter, la bande 5 Mhz est maintenant inscrite dans le nouveau Tableau National de Répartition des Bandes de Fréquences (TNRBF) du 14 décembre 2017 de l’ANFR et qui fixe les utilisations des fréquences radioélectriques, en fonction des services de radiocommunication.

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) prépare et soumet le TNRBF à l’approbation du Premier ministre qui l’a approuvé le 18 décembre 2017, après avis du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP).

Le TNRBF constitue ainsi le document de référence pour l’utilisation du spectre et le paiement de la redevance.

Les règles qu’il définit sont applicables sur l’ensemble du territoire de la France métropolitaine (région 1), ainsi que dans les départements, régions et collectivités d’outre-mer (région 2).

Le service amateur 5Mhz en France

La puissance rayonnée maximale des stations du service d’amateur fonctionnant dans la bande de fréquences 5 351,5 – 5 366,5 kHz ne doit pas dépasser 15 W (p.i.r.e.) en région IARU 1 et 25W en région IARU 2.

A lire page 54 et 55 dans le tableau complet à télécharger en PDF sur le site de l’ANFR.

Les conditions d’utilisation de la bande des 5Mhz sont définies par le plan de bande en région IARU 1 :


Source : IARU région 1

 

Liste des pays et conditions d’utilisation par pays : https://iaru-r1.org/index.php/spectrum-and-band-plans/hf/60-meter

Les conditions de propagations sur 60m et NVIS

Située à mi-chemin entre la bande des 80m (3,5 MHz) et des 40m (7MHz), la bande de 60mètres (5MHz) bénéficie des avantages et fonctionnement de ces 2 bandes on offrant un bon compromis en terme de performances pour permettre de réaliser à la fois des contacts locaux et à moyenne distance.

Cet atout pourrait faire de la bande des 5Mhz, une nouvelle bande HF pour les communications d’urgences (EMCOMM), quand les installations locales sont détruites et que les besoins de communications portent sur des distances inférieur à 500 kms, c’est à dire aussi, là où la VHF et l’UHF atteignent leurs limites techniques.

Le principal mode de propagation utilisé pour les contacts locaux, et notamment par les militaires, sur les bandes HF entre 2 et 10 Mhz est le mode de propagation NVIS, par onde radio ionosphérique à incidence quasi verticale, qui permet de réaliser des communications HF fiables en local et sur une plus grande distance qu’en VHF.
Le mode de propagation NVIS est en quelque sorte l’opposé au mode DX et vise à couvrir une zone étendue mais localement et malgré un environnement escarpé :

Sur la photo ci-dessous, l’antenne n’est pas mise dans cette position pour pouvoir passer dans les parkings, mais bien pour trafiquer en mode NVIS qui requiert un angle élevée entre 60° et 90°, quand à l’inverse en longue distance (DX) on recherche un angle de tir généralement bas.


Source : LandOps

Pour en savoir plus sur le mode de propagation NVIS :

PDFNVIS : The ideal Communications Mode for Disaster and Emergency Situations, by Gerald Schuler DU1GS / DL3KGS

PDFNVIS C’est pas sorcier, traduit en français par F4EED

La propagation par ondes NVIS par Jacques VA2JOT

Qu'avez-vous pensé de ce contenu ?



A propos Passion-Radio 519 Articles
Editeur et Webmaster du blog Passion Radio 2.0.

1 Commentaire

  1. Très heureux d’avoir appris ce mode de transmission qui ,somme tout ,n’est pas recent .merci Passion-Radio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*